Les commerces ferment, retrouvons de l’espoir, travaillons notre mindset et nos émotions positives

Comment retrouver le goût d'entreprendre?

Les évènements récents liés à la COVID 19 peuvent affecter la santé mentale d’une grande partie de la population. La méconnaissance de cette maladie, même par les plus grands scientifiques, les hésitations et revirements des hommes politiques, ne font qu’accentuer le stress.

Le re confinement, la fermeture de bon nombre de restaurants, bars et de commerces dits non essentiels, ainsi que la limitation des déplacements pourraient avoir des effets plus dévastateurs que la maladie elle-même. Les perspectives économiques ne sont guères encourageantes.

L’incertitude est un élément stressant et anxiogène. Elle ne nous permet pas d’avancer et de trouver notre chemin. Elle est synonyme de blocage, de fin de nos projets. Depuis tout petit l’être humain a besoin de rituels, d’habitudes pour se sentir en sécurité. L’impossibilité de les maintenir nous met mal à l’aise.

Alors comment s’en sortir, comment réussir à s’adapter, à résister lorsque chaque tentative semble vouée à l’échec? Comment résister au stress, à l’anxiété, voire à l’état dépressif ?

Comment vaincre le stress – éviter la déprime – lors d’une période difficile ?

« Tout est changement, non pas pour ne plus être, mais pour devenir ce qui n’est pas encore »

Epictète

Un stress persistant génère ce que les scientifiques appellent la phase d’épuisement. L’excès de cortisol qui en découle bloque la production de nouveaux neurones dans l’hippocampe, une région qui agit sur l’humeur. Mais le stress peut avoir d’autres impacts négatifs sur le corps: un affaiblissement du système immunitaire, de l’hypertension, une augmentation des soucis cardiovasculaires, insomnies, problèmes cutanées…

Avec les risques de tomber malade en ce moment, il vaut mieux éviter d’en arriver là. Alors, si vous lisez cet article jusqu’au bout vous trouverez surement des solutions pour vous sentir moins stressés.

Nous ne devons pas oublier que notre environnement est mouvant, changeant. Si nous regardons l’histoire, les civilisations se sont suivies et des guerres, des famines, des maladies et des révolutions ont modifié profondément le contexte dans lequel les êtres humains vivaient. Les êtres les plus adaptables ont survécu et ont vécu dans leur nouvel environnement.

Le changement est nécessaire, il fait partie de la vie. Il est donc important d’accepter ce qui se passe pour ne pas stresser et rester ouvert aux changements. Cela ne veut pas dire qu’il faut rester abattu et se dire que le sort est jeté. Bien au contraire, nous devons rester actif et préparer ce monde.

De belles choses peuvent arriver , c’est juste la fin d’un monde, mais nous savons très bien qu’il n’était pas idéal…Alors au lieu de nous apitoyer sur notre sort, préparons le monde d’après.

A chaque grande crise, certaines personnes réagissent mieux que d’autres aux évènements. Mais nous pouvons nous demander ce qui fait que ces personnes aient une force mentale supérieure ?

Comment s’adapter rapidement et facilement au monde qui change ?

« Ce qui fait l’Homme, c’est sa grande faculté d’adaptation »

Socrate

Pour arriver à continuer malgré tout, il faut posséder certaine qualités comme un excellent mental et la capacité de résilience. On pourrait penser que les être dotés d’une importante force mentale sont des êtres insensibles . Or il n’en est rien. Viktor Frankl qui a survécu aux camps de concentration, malgré des conditions très difficiles, se disait d’une sensibilité extrême.

Notre culture associe généralement la sensibilité à la faiblesse.

Pourtant, se­lon le dic­tion­naire du CNRTL , la sen­si­bi­lité est :

Une « pro­priété des êtres vi­vants su­pé­rieurs, d’éprou­ver des sen­sa­tions, d’être in­for­més, par l’in­ter­mé­diaire d’un sys­tème ner­veux et de ré­cep­teurs dif­fé­ren­ciés et spé­cia­li­sés, des mo­di­fi­ca­tions du mi­lieu ex­té­rieur ou de leur mi­lieu in­té­rieur et d’y ré­agir de fa­çon spé­ci­fique et op­por­tune ». Dans son second sens : « Faculté de ressentir profondément des impressions, d’éprouver des sentiments, de vivre une vie affective intense. »  

On retrouve ici une caractéristique importante de la résilience qui permet de s’adapter à tout évènement rapidement.

D’ailleurs, Viktor Frankl a su se servir de ses sens aiguisés pour décider de changer de file et ne pas se retrouver dans la chambre à gaz avec les personnes de la file initiale au sein de laquelle il se trouvait.

On peut en déduire qu’il était très intuitif.

Il affirmait également qu’en plus d’être d’une grande sensibilité, c’était un individu très rationnel. C’est ce qui était ressorti du test de la tache d’encre qu’il avait effectué avec un confrère.

Alors, avait-t ’il deviné ou il devait se placer par une sorte de raisonnement logique ou grâce à son intuition ?

Comment l’intuition peut nous aider en cas d’incertitude ?

L’intuition s’appuierait sur la capacité d’analyse, alliée à la capacité inconsciente de ressentir les évènements, donc une certaine sensibilité.

 « La capacité intuitive consiste à percevoir des éléments contextuels et à les agencer de manière adaptative pour trouver une solution nouvelle dans un programme préétabli ou dans une situation répétitive »

Roland Jouvent, professeur de psychiatrie et directeur du centre Émotion du CNRS à la Salpêtrière, à Paris et auteur du Cerveau magicien (Ed. Odile Jacob 2002)

Elle nous aide donc à nous adapter au contexte en modifiant nos habitudes. Et cela se fait sans que nous n’en n’ayons conscience.

 « Notre cerveau arrive directement aux conclusions et nous fait prendre des décisions sans que nous ayons conscience des perceptions subliminales qui nous y ont conduits. »

Régine Zékri-Hurstel, neurologue, auteure avec Jacques Puisais du Temps du goût (Ed. Privat 2010)

Les chefs d’entreprises sont généralement dotés de ces capacités extraordinaires qui leur permettent d’être à la fois des visionnaires, mais aussi des personnes qui s’adaptent parfaitement à leur environnement.

Néanmoins, pour parvenir à ce résultat il faut rester positif car notre inconscient peu aussi nous jouer de mauvais tours.

La per­sonne hy­per­sen­sible va parfois être af­fec­tée par des pen­sées an­xieuses qui en­traînent des émo­tions in­con­for­tables. Elle doit donc trouver le moyen de les tempérer en gérant au mieux ce qui se passe dans son cerveau pour ne pas sombrer.

Dans l’incertitude, il est inutile d’extrapoler. Garder un bon état d’esprit peut aider à mieux gérer nos émotions.

C’est ce que l’on appelle le Mindset et c’est essentiel pour rester proactif quelque soient les circonstances.

Comment augmenter notre mindset ?

« Ce qui tourmente les hommes, ce n’est pas la réalité, mais les opinions qu’ils s’en font »

Epictète

Nos pensées sont à l’origine de nos angoisses, de nos maux, de nos maladies, mais aussi des plus belles choses qui peuvent nous arriver.

Nous devons dissocier notre égo de notre personne.

Si nous pensons que toutes nos réalisations seront anéanties par la COVID 19, c’est ce qui se produira.

Selon Carol Dweck, chercheuse en psychologie, il ne suffit pas d’être doué pour réussir, mais notre état d’esprit a lui aussi un impact déterminant sur notre avenir.

 Nous devons constamment être en état d’apprentissage, faire des feed-back pour évaluer nos forces, mais aussi nos faiblesses, puis travailler sur ces dernières. Jusqu’à la fin de sa vie l’individu doit avoir la capacité de se réinventer.

La force mentale n’a donc rien avoir avec l’intelligence. Elle peut même nous desservir.

« Nos appréhensions sont des extrapolations liées à l’excès d’intelligence. Et cet excès d’intelligence par abus d’extrapolation nous fait tomber dans le fameux « côté obscur de la force » ou se trouve justement le doute, la peur, l’angoisse »

Jacques H. Piaget dans son ouvrage le pouvoir de la force mentale :

Il faut donc pouvoir laisser une part à l’intuition. On peut rassurer les personnes plus intelligentes que la moyenne, il est possible de ne pas trop extrapoler.

Il est parfois utile de rester dans le moment présent et de ne pas trop analyser ce qui se passe. Laisser une part à l’intuition en essayant de regarder le côté positif des choses. La méditation de pleine conscience peut être utile comme on le verra plus loin.

Viktor Frankl était une personne plus intelligente que la moyenne, mais il se disait aussi pondéré et il passait son temps à apprendre à se connaitre, en étant très inspiré par Socrate.

Il est primordial de connaitre nos forces et nos faiblesses pour nous adapter.

Comment se concentrer sur nos forces et travailler nos faiblesses pour devenir un battant – une battante- et ne plus avoir peur de l’avenir ?

Lorsqu’on apprend à se connaitre et à influencer positivement son subconscient, on parvient à se forger un mental de battant pour pouvoir vaincre toutes les situations les plus difficiles.

Nous pouvons nous appuyer sur nos forces comme le suggère la psychologie positive de Matin Seligman. Elles sont un moteur et c’est essentiel de les connaitre afin de pouvoir accéder plus facilement au bien-être et à la sérénité.

Mais nous pouvons également agir sur nos faiblesses en apprenant à contrôler notre subconscient. C’est un petit peu rejoindre la fameuse méthode Coué grâce à l’utilisation de l’autosuggestion et des prophéties autoréalisatrices.

Le but est de pouvoir atteindre nos objectifs, même si les chemins pour y parvenir seront différents. Nous devons persévérer en adaptant nos plans et en restant positif. C’est la force des plus grands fondateurs de start-up !

La confiance en soi est essentielle. C’est notre subconscient qui nous gouverne.

« vous pouvez amener dans votre vie d’avantage de puissance, de richesse, de santé, de bonheur et de joie en apprenant à connaitre et à libérer la puissance cachée dans votre subconscient. »

Joseph Murphy

Nous avons donc des pouvoirs insoupçonnés en nous, nous devons faire confiance à nos capacités et la magie pourra opérer.

Le subconscient joue donc un rôle essentiel : il détient la solution à tous les problèmes, à toutes les questions que l’on se pose. Il faut croire que tout est possible pour parvenir à réaliser ses rêves.

Notre subconscient ne fait que réagir aux impressions données par notre conscient. Nous sommes donc le reflet de nos pensées. Si elles sont positives, nous nous conditionnons à vivre des choses positives et elles adviendront. Au contraire, si nos pensées sont négatives, nous attirerons le malheur sur nous, car notre subconscient en sera convaincu.

Notre état de santé peut également être influencé par l’état de nos pensées et de nos émotions.

Selon Ralph Waldo Emerson : « L’homme est tout ce qu’il pense tout au long du jour »

Notre subconscient peut accomplir des miracles car il ne sait pas que c’est impossible contrairement à notre conscience.

En allant plus loin que la méthode Coué la visualisation créatrice est une méthode originale qui permet de modifier jusqu’à certains aspects du cerveau.

« La peur n’est qu’une pensée. Vous pouvez la déterrer à l’instant même en lui substituant la foi dans la réussite, l’accomplissement et la victoire sur tous les problèmes » Dr Joseph Murphy exploitez la puissance de votre subconscient. 

Mais ce qui est important pour que ça fonctionne, c’est d’en être réellement convaincu. La croyance au fait que tout va bien se passer est fondamentale.

C’est un petit peu comme la foi, quelque-soi la religion, lorsque l’on fait une prière, il faut être convaincu qu’elle va-être exaucé pour que ça puisse fonctionner.

« Que l’objet de votre foi soit vrai ou faux, vous en obtiendrez cependant les mêmes effets. C’est ainsi que si je croyais à la statue de saint Pierre comme j’aurais cru en Saint Pierre lui-même, j’obtiendrais les mêmes effets que j’aurai obtenu du saint lui-même. Mais ceci est de la superstition. La foi cependant, produit des miracles, que cette foi soit vraie ou fausse, elle produira toujours les même merveilles »

Paracelse 

C’est comme le fameux effet placebo utilisé par la médecine. On m’a soigné toute ma jeunesse avec de l’eau sucrée, je sais de quoi je parle…

Nous avons la chance d’être nés à la bonne époque. Les récentes découvertes nous démontre jusqu’à quel point notre cerveau est adaptable tout au long de notre vie.

Les nouvelles découvertes sur le cerveau peuvent nous aider à devenir plus adaptable ?

Lors d’une expérience dans le cadre d’une recherche, le Dr Pascual LEONE a comparé le cerveau d’individus ayant concrètement joué du piano et celui des personnes ayant visualisé leurs doigts courant sur le clavier. La taille des zones du cerveau associées à la pratique du piano avait augmenté de façon significative dans les 2 cas. BEGLEY Train your Mind, change your Brain P 152

Les récentes découvertes sur la neuroplasticité, nous montre comme notre cerveau peut créer des nouveaux réseaux neuronaux.

 Mais attention, « c’est par la stimulation attentive, consciente que les réseaux neuronaux se constituent. Il faut d’avantage qu’une simple répétition pour les édifier » David Perlmutter neurologue.

 Il est important de ne pas laisser notre amygdale nous dicter nos réactions, mais il est essentiel de s’en remettre à la logique du cortex pré-frontal.

Une astuce pour éviter la peur ou la colère : se concentrer avec force et constance sur nos valeurs, et le sens de notre vie, afin de réduire l’activité dans les centres émotifs du cerveau. Andrew NEWBERG Directeur Center for Spirituality and the Mind de l’Université de Pennsylvanie.

 La pratique régulière de la méditation permettrait aussi d’obtenir le même résultat en augmentant l’empathie, la conscience sociale, la compassion, la maitrise des émotions et l’intuition.  

Ainsi, nous pouvons plus facilement nous adapter aux pressions engendrées par de nouvelles expériences parfois traumatisantes.

Il est essentiel de mettre des mots sur les émotions que nous ressentons, et sur les images que nous voyons.

Il est important d’accueillir sans préjugés, l’esprit ouvert, les possibilités que représente une situation nouvelle. Les émotions positives pourront nous aider.

Comment mieux gérer nos frustrations et nos doutes avec les émotions positives?

Les émotions nous permettent de réagir de façon adaptée à notre environnement. Les développer permet de faire grandir « notre créativité, de nous rendre plus efficaces, plus ouverts au changement, plus sociaux, plus actifs ou attentifs », selon  Barbara Fredrickson, professeur du département de psychologie de l’Université de Caroline du Nord aux USA

Barbara Fredrickson a conclu que générer des affects positifs permet de contrer les émotions négatives et le stress.

Selon une étude publiée dans la revue Emotion de l’American Psychological Association, les émotions positives peuvent aider à réduire les risques de maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiaques.

Il a été prouvé scientifiquement que mimer un sourire permet de libérer des endorphines, d’activer le circuit du plaisir et de la récompense et de réduire le taux de cortisol, l’hormone du stress. Le cerveau libère alors de la dopamine, une substance que l’on associe aux émotions positives.

Le cerveau sera mieux oxygéné et la mémoire sera améliorée. Donc lorsqu’on ne sent pas bien, stressé ou que l’on veut retenir quelque chose, il faut sourire. 😄😃😁

Rire, sourire, aimer, faire plaisir ne contribuent donc pas seulement au bonheur. Ils ont aussi un impact très positif sur la santé et l gestion du stress.

« Un accès d’émotions positives n’élargit donc pas que nos capacités cognitives ; il procure également un antidote rapide et puissant au stress et à l’anxiété, ce qui à son tour améliore notre concentration et notre aptitude à nous surpasser. » –

Shawn Achor Auteur de Comment devenir un optimiste contagieux

Les émotions positives peuvent avoir un effet bénéfique sur le corps et la santé en général. Elles améliorent notre aptitude à la résolution de problèmes et à l’analyse complexe et nous permettent de découvrir de nouvelles façons d’agir.

Donc elles nous rendent beaucoup plus adaptable à notre environnement.

Conclusion:

L’être humain dispose de beaucoup d’outils pour pouvoir réduire sa peur et son stress, accepter la situation et s’adapter avec agilité.

Il suffit de connaitre ses forces, de les utiliser, d’avoir un état d’esprit positif et d’agir sur son inconscient pour vaincre ses faiblesses. 

Il est possible de renforcer les émotions positives en faisant preuve de gratitude, en pratiquant quotidiennement la méditation, du sport, en utilisant la visualisation positive et en faisant preuve de compassion et d’altruisme, ou tout simplement en souriant.

Ecouter de la musique et danser en rythme peut également vous aider à réduire votre stress.

La formation et le coaching de La joie d’entreprendre peuvent vous aider à aller de l’avant. La joie est l’émotion clé pour vous transcender et devenir un vrai entrepreneur.

Elle vous permettra d’ atteindre le sommet de la montagne du succès en vous transformant. De chamois prudent, vous deviendrez un aigle audacieux et visionnaire.

En vous offrant ce texte bien complet qui s’appui sur de nombreuses études, j’œuvre pour le bien commun et j’avoue que ça me fait un grand bien.

J’espère que vous apprécierez et que vous penserez à laisser des commentaires, à liker et à partager cet article.  Comme nous l’avons vu la gratitude est un excellent point de départ pour se sentir mieux. En attendant je vous offre mon plus grand sourire. 😄

Publié par Marie

Ma vocation est d'aider les entrepreneurs à se dépasser pour réussir. En tant que maman, je voudrais particulièrement aider les jeunes générations à acquérir l'esprit d'entreprendre, à ne pas hésiter à se lancer dans l'aventure entrepreneuriale ou simplement à acquérir les compétences clés pour avoir confiance en l'avenir. Diplômée en droit des affaires/droit du travail, mes expériences variées dans le domaine commercial, juridique, puis dans l'accompagnement des dirigeants de TPE et de porteurs de projets de création d'entreprises, m'ont apporté de très bonnes connaissances de l'écosystème entrepreneurial et du coaching de dirigeants. Passionnée de développement personnel, je me suis formée au coaching en psychologie positive pour apporter une offre globale d'accompagnement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :